Projet Cébio

Projet Cébio

Le projet CéBio vise à réaliser et à implanter sur le Campus des Cézeaux (dans un premier temps) des gîtes refuges pour la faune. Ce projet viendra renforcer les initiatives environnementales  mises en place sur le Campus des Cézeaux récemment labellisé « Eco-Campus ».

Les activités humaines dégradent la qualité et le nombre d’habitats des espèces en général et des animaux en particulier. Les milieux urbains n’échappent pas à ce constat. Ils peuvent pourtant abriter une biodiversité faunistique souvent sous-estimée et méconnue. Cette faune qui compose nos écosystèmes est indispensable à leur équilibre et à notre survie, d’autant plus quand celle-ci participe aux services écologiques dont l’homme peut directement bénéficier.
Certains insectes pollinisent les plantes cultivées (exemple de l’abeille) et d’autres limitent les parasites et régulent la présence d’insectes ravageurs, (exemple des coccinelles qui contrôlent les pullulations de pucerons). D’autres mammifères, tels que les hérissons, aideront les jardiniers à lutter contre limaces et escargots qui menacent leurs précieuses productions.
 

Les gîtes refuges pour la faune que nous souhaitons réaliser seront des hôtels et abris à insectes (pour abeilles solitaires, chrysopes, coccinelles, papillons, etc.)  et des abris à mammifères (pour hérissons, lérots, mulots, chauve-souris, etc.). Ces gîtes seront installés dans les espaces dédiés à la nature et à la préservation de la biodiversité déjà présents sur le campus des Cézeaux : jardin de l’Alchémille, jardin Pop’Art, verger conservatoire des variétés anciennes.

C’est un moyen d’appréhender d’un peu plus près la biodiversité présente sur place et de dévoiler aux yeux de tous les services écosystémiques que peuvent rendre ces auxiliaires. Les gites seront accompagnés de panneaux d’information généraux sur les différents sites et d’une fiche explicative individuelle qui renverra vers des pages dédiées sur le site internet de l’ADNA.
 
Nous souhaitons aussi implanter dans 2 gîtes différents des caméras pour filmer le comportement des animaux et pouvoir le présenter sur notre site internet et éventuellement faire des observations sur le comportement des animaux dans le cadre de nos études naturalistes. Dans le cadre d’une démarche de sensibilisation et d’éducation à l’environnement, certains gites seront également installés dans les lieux du campus fréquentés par les étudiants et les personnels comme nous l’avons déjà fait avec nos nichoirs à oiseaux.

Enfin, ces gites seront utilisés comme support pédagogique lors des évènements organisés par l’ADNA (visites scolaires, etc.) ou auxquels l’ADNA participe régulièrement (journées portes ouverte, fête de la science, semaine du développement durable, etc.).
 
Où trouver ces abris faunistiques ?