SORTIE LICHEN – COMPTE RENDU – 21/10/2023

Après une sortie champignon réussie quinze jours plus tôt, c’est dans la même lancée que nous avons proposé à nos membres une journée dédiée à l’observation et l’identification de lichens.

Dans les années passées l’ADNA avait déjà établi un lien particulier avec le monde des lichens. Quelques membres s’étaient donné l’objectif de participer au programme de sciences participatives « Lichens GO » sur le campus. Il s’agit d’un recensement des différentes espèces sur un périmètre donné. Ce programme vise à étudier le niveau de pollution de la zone prospectée. Ces organismes vivants, puisant leurs nutriments dans l’air ambiant sont en effet très réactifs aux variations de la pollution atmosphérique.

Les relevés effectués sur le campus ne sont plus mis à jour depuis quelques années. Afin de remédier à cela, nous avons fait appel à Françoise Peyrissat, référente locale Lichens GO pour nous donner quelques clés d’identification par le biais d’une sortie à Orcines. Cette journée fut attendue par nombre de nos adhérents. Nous avons toutefois dû limiter le nombre de participants à neuf afin de ne pas compromettre la compréhension des explications en forêt.

Comme pour nos sorties précédentes, la journée s’est déroulée en deux parties. Le rendez-vous était donné à 14h vers Orcines pour la rencontre avec Françoise Peyrissat. Nous avons décidé de précéder ce temps fort par une balade matinale au pied du Puy de Dôme. Nous sommes donc montés à 10h au niveau du Panoramique des Dômes sur la commune d’Orcines. Tout le monde ne connaissait pas ce lieu et malgré le vent froid les volcans se sont laissés admirer pour le plus grand plaisir de nos yeux ! Seul le sommet du Puy de Dôme est resté plongé dans les nuages une bonne partie de la journée.

Notre curiosité nous a conduit à visiter les lisières de forêt et ainsi observer les différentes formes de vie sur ces pelouses d’altitude : plantes, oiseaux, insectes, arbres, champignons, lichens, roches, sols…


Après une balade de deux heures nous avons décidé de descendre dans le centre d’Orcines pour déjeuner. Nous avons donc mangé à la hâte jusqu’à 13h30 avant de rejoindre Madame Peyrissat à Montrodeix. Le lieu choisi par notre intervenante révèle un point de vue immanquable sur le Puy de Dôme et le Puy Pariou notamment. Le chemin emprunté monte jusqu’au sommet du Puy de Montrodeix. Un complexe d’orgues basaltiques nous a finalement accueilli à l’arrivée, piédestal où était construit un château il y a quelques siècles.


Côté lichens, une trentaine d’espèces y sont faciles à voir et à identifier dont une espèce patrimoniale, de quoi obtenir un large panel de connaissances. Quelques explications théoriques sur les lichens nous ont tout d’abord été données en préambule puis nous sommes partis en marche, l’œil alerte sur tous les types de support pouvant abriter ces organismes.

Françoise Peyrissat a attiré notre attention sur différentes familles :

  • Les fruticuleux : très ramifiés et en lanières.
  • Les foliacés aux lobes évasés et onduleux
  • Les crustacés qui s’incrustent dans leur support
  • Les gélatineux
  • Les complexes

Exemple de lichen fruticuleux
Ramalina farinacea

Exemple de lichen foliacé
Rusavskia elegans

Exemple de lichen crustacé
Rhizocarpon geographicum

L’espèce patrimoniale, de plus en plus rare autour de Clermont
Lobaria pulmonaria

Nous avons également évoqué le caractère nitrophile de certaines espèces, l’appétence pour les nitrates. Dans certaines conditions, le rapprochement peut ainsi être fait entre la présence de lichens et la concentration en cette molécule polluante.

Deux heures de marche plus tard et après avoir fait un petit détour pour observer le rare Lobaria pulmonaria, nous sommes arrivés aux voitures à 16h45 puis descendus à Clermont.

Nous remercions chaleureusement Françoise Peyrissat pour ses grandes qualités pédagogiques et son engagement pour la transmission de ses nombreuses connaissances. Nous avons conclu cette sortie en prévoyant la remise à jour des relevés sur le campus des Cézeaux ainsi que l’idée de refaire une sortie naturaliste pour un second groupe au cours de l’année.

Photos : Françoise Peyrissat, Matthias Vignaud, Chelsy Jaleme, Antonin Voisin, Kévin Gatignol

Organisation et rédaction du compte-rendu : Kévin Gatignol

Sortie réalisée avec le soutien financier du FSDIE.