Graine de campus

Graine de campus

Ce projet est né au printemps 2015 avec l’idée de faire participer l’ensemble des utilisateurs de l’université aux activités potagères et de proposer un lieu original de création et de production artistique. Graine de Campus rassemble ainsi trois jardins sur le Campus des Cézeaux : Le jardin de l’Alchémille, le Verger Conservatoire auparavant gérés par l’ADNA et le jardin PopArt.

L’ambition de ce projet est donc de proposer un immense espace vert incitant à la promenade. L’aspect artistique est bien entendu prépondérant. Les jardins sont des scènes insolites, qui promeuvent un regard nouveau et créateur sur les activités culturelles et permettent d’amplifier le partage, les rencontres, l’intérêt pour l’écologie et le développement durable.

Le Jardin Pop’Art (Potager Partagé) commencé cette année 2016, a déjà parmi de récolter quelques fruits, légumes et plantes aromatiques et fait le bonheur des amateurs de jardinage. Ce potager s’organise autour de l’agroécologie avec la culture de variétés anciennes fournies par Kokopelli et l’utilisation de méthodes de jardinage raisonnées et respectueuses de l’environnement.

L’équipe de Graine de Campus

Moteurs du projet 

ADNA, Et Puy de l’Air (Association de l’école d’ingénieurs VetAgro Sup), et LieU’topie (Association culturelle étudiante).

Partenaires du projet 

La Commission Développement Durable de l’Université Clermont Auvergne, le Service de Santé Universitaire (SSU), le Service Université Culture (SUC), la Maison de la Vie Étudiante (MVE) et le Conservatoire des Espaces Naturels d’Auvergne (CEN Auvergne)

EDIT Jeudi 17 mars 2016 : Après sa participation au prix étudiant entrepreneur face à 40 projets de création d’entreprise, le projet Graine de Campus, et plus particulièrement le Jardin PopArt porté, par Antoine et Claire, a reçu le premier prix dans la catégorie « économie sociale et solidaire ». Ce prix étudiant entrepreneur est organisé par le pôle entrepreneuriat étudiant pépite Auvergne et vise à récompenser des étudiants et des jeunes diplômés auvergnats porteurs de projet fictif ou réel de création et de reprise d’entreprise.